Comment réaliser des photos de produits réussies ?

Comme vous le savez certainement, le visuel a une grande importance aux yeux des consommateurs. Des études ont prouvées que 90% de l’information qui arrive au cerveau est à caractère visuelle, et les images sont traitées et retenues 60 000 fois plus vite que le contenu textuel. Les graphiques sont également plus efficaces pour stimuler les émotions, et comme de nombreuses personnes sont des acheteurs émotionnels, les images sont considérées comme un grand outil de ventes.

C’est pourquoi avoir des photos attrayantes de vos produits sur votre e-commerce est un must. Des images impressionnantes attirent l’attention, vous font paraître plus professionnel et surtout, permettent de générer des ventes.

Pour vous aider à atteindre ces objectifs, voici quelques conseils pour rendre vos photos de produits de qualité :

  • Le choix de l’arrière plan.

En ce qui concerne le choix l’arrière plan, celui-ci dépend de vos attentes et du message que vous souhaitez faire passer.

Faut-il utiliser un arrière plan standard ou bien un arrière plan représentant un environnement naturel?

La réponse dépend de ce que vous photographiez ainsi que l’endroit où apparaîtront les images. Si celles-ci restent constamment visibles sur votre site web, alors avoir un fond standard et cohérent est recommandé. Cela permet aux acheteurs en ligne de naviguer plus facilement sur votre site.

D’autre part, si vous envisagez de partager les images sur les réseaux sociaux, optez pour des arrières plans plus vivants ou prenez des photos de vos produits dans leur environnement naturel. Les scènes doivent être belles et agréables à regarder.

Si vous souhaitez un look propre et classique pour vos photos de produit, il est recommandé d’utiliser des fonds de papier incurvés. Au contraire, si vous souhaitez utiliser un look plus moderne et élégant, vous pouvez opter pour un morceau plat de papier d’acrylique blanc comme arrière plan. Les feuilles acryliques sont disponibles en plusieurs tailles, plusieurs épaisseurs et plusieurs couleurs. L’épaisseur des feuilles n’est pas importante, vous pouvez économiser de l’argent en choisissant des feuilles aussi minces que 1/16 pouce. Si vous utilisez l’acrylique comme toile de fond, il est nécessaire de placer une source de lumière derrière celui-ci.

  • La profondeur de champ.

Lors de la prise d’une photo d’un produit dans son environnement naturel (ex: un bateau sur un lac), assurez-vous que vous prenez la photo avec une faible profondeur de champ. Cela permet de mettre le produit en évidence et de flouter l’arrière-plan, le produit que vous souhaitez vendre est donc au centre de l’attention.

  • L’utilisation de modèles-mannequins.

Faut-il utiliser des modèles pour vos shootings de produits?

Pour les acheteurs qui connaissent déjà vos produits,  exposer le produit seul est suffisant. D’autre part, une illustration ou une photo d’un mannequin utilisant le produit augmente la probabilité d’achat pour les acheteurs qui ont des connaissances limitées sur votre gamme de produits.

Par exemple, de nombreuses personnes ne sont pas à l’aise avec les achats de vêtements en ligne car ils ne savent pas si la marchandise va leur convenir.  C’est pourquoi de nombreux e-commerce utilisent des modèles pour leurs photos. Le consommateur peut ainsi s’identifier au mannequin. Par contre, les consommateurs n’ont généralement pas d’inquiétude concernant l’achat en ligne de produits tels que des stylos ou des tasses,  il n’est donc pas nécessaire d’inclure des modèles lors de photographie de tels articles.

  • La distance et les objectifs.

Prendre des photos à l’aide de l’objectif droit et à la bonne distance permet de maintenir les bonnes proportions lors de vos shootings.

Voici quelques directives :

L’utilisation de l’objectif droit dépend des produits que vous souhaitez photographier, il n’y a donc pas de règles exhaustives pour celui-ci.  Par ailleurs, si vous prenez des photos de vos produits, vous voudrez probablement éviter les objectifs grand-angle pour éviter la distorsion artificielle dans vos images. Bien qu’ils produisent un travail remarquable lors de photos réalisées sur les paysages, les objectifs grand-angle peuvent déformer votre produit ou le rendre disproportionné par rapport à l’élément réel.

Une fois que vous avez choisis votre objectif, assurez-vous de bien l’utiliser en fonction de la distance recommandée. Chaque objectif a une distance naturelle par rapport à l’objet qui doit être maintenue pour représenter celui-ci tel qu’il apparaît dans la vie réelle. Si vous prenez la photo de trop près, l’environnement devient plus grand et les bords se courbent. Si vous prenez la photo trop loin, c’est le contraire qui arrive.

  • L’éclairage.

Il est parfois compliqué d’obtenir la couleur ou la qualité souhaitée lors d’un shooting. L’éclairage est alors à prendre en compte car 90% de la qualité d’une image provient de celui-ci.

Pour réaliser une bonne image, il faut donc régler l’éclairage et éliminer les ombres indésirables. Veillez donc à ne pas obtenir d’ombres lors de vos shootings sauf si vous savez les maîtriser et les modifier.

Si vous êtes photographe débutant, positionnez vos produits près d’une fenêtre pour obtenir de la lumière naturelle, puis utilisez un morceau de panneau d’affichage blanc pour faire rebondir la lumière sur le produit afin de réduire l’éblouissement.

Si vous souhaitez investir dans du matériel, achetez un “photo cube softbox” pour placer votre produit dedans et éclairez celui-ci à partir de l’extérieur. De cette façon, vous aurez le même éclairage tout autour du produit, avec un minimum d’ombres. Il est recommandé que les utilisateurs utilisent la lumière du jour, c’est-à-dire 5500k diffusé par le softboxe.

Un autre point important à considérer est qu’il ne faut pas abuser de la lumière douce car celle-ci peut présenter des inconvénients.

La lumière douce tend à modifier les couleurs et à réduire le contraste. Lorsque vous éclairer votre produit, essayez d’ajouter une lumière sombre supplémentaire dans le mélange. Cela renforcera la vivacité de vos couleurs, définira des textures, et augmentera le contraste global. Pour ajouter un peu de lumière sombre, il est recommandé d’utiliser un parapluie argenté. Les parapluies argentés ont un intérieur en feuille métallique et sont l’un des modificateurs d’éclairage les plus courants. De plus, ils sont peu coûteux pour débuter votre activité ! Les parapluies argentés ne changeront pas la couleur de votre source lumineuse et fourniront une lumière plus dure sans être forcément sévère.

Que devez-vous faire après avoir pris ces photos ?

Voici les étapes qui vont vous permettre d’améliorer/modifier vos images et les optimiser pour la conversion :

  • Modifier vos photos.

Même si le rendu de vos photos est déjà pas mal, il faut vérifier si vous ne pouvez pas les améliorer durant cette étape de post-production afin de les rendre plus attractives.

Assurez-vous que l’exposition du produit et de la couleur soit correcte, qu’il y ait un équilibre dans la balance des blancs et retirez toutes les distractions comme les éraflures, les marques sur l’arrière-plan, les rides, etc.,  Enlevez tout élément qui ne devait pas apparaître sur la photo en dehors des éléments essentiels comme la couleur, la texture ou l’effet pure.

N’abusez cependant pas sur les modifications.

Ne faites pas de changements massifs dans Photoshop qui modifient l’apparence des caractéristiques essentielles d’un produit. Si vous modifiez la couleur, la texture ou l’audace du produit à un niveau surnaturel, vous décevrez les acheteurs lorsqu’ils recevront le produit réel. Restez donc vigilant envers l’over-editing des images.

Une représentation incorrecte des produits entraînera inévitablement des retours et éventuellement de mauvaises critiques des clients.

  • Optimiser vos images pour qu’elles soient bien référencées dans les moteurs de recherche.

Ne négligez pas la qualité de vos images car celles-ci ont de la valeur dans les moteurs de recherche. Les images uniques et de haute qualité peuvent influencer le positionnement. N’oubliez pas de nommer l’image en fonction du produit (ex. Nike-Free-5.0-mens-shoe.jpg) et inclure ses informations dans la balise alt.

  • Mesurer l’impact et l’engagement social.

Pour être sûr que la pratique utilisée soit la meilleure et ait un impact sur les ventes, il est important de mesurer et de tester différentes tactiques de photographie pour votre produit. Vous pouvez vérifier cet impact en surveillant le trafic et les conversions. Chaque fois que vous modifiez les images sur vos pages “produits”, assurez-vous de prendre note des statistiques avant et après avoir effectué les modifications.

Mesurer l’engagement social est également à prendre en compte, analyser les différentes plateformes de photos pour déterminer la manière idéale pour photographier vos produits. De plus en plus, les consommateurs communiquent en images, et non avec des mots, ils sélectionnent des produits qu’ils aspirent à acheter sur Pinterest, Tumblr et sur des autres canaux visuels pour démontrer leur désir et leur intention. En mesurant quelles photos de produits sont partagées le plus souvent sur ces canaux, vous pouvez apprendre non seulement ce que vos clients veulent acheter, mais aussi quelles caractéristiques entraînent des clics.

Ces nombreux conseils pourront vous inciter à intensifier vos efforts et à prendre de meilleures photos et ainsi, attirer et convertir des clients et les pousser à clôturer leurs paniers d’achat.

Eddy Lacassaigne

Fondateur de l'agence Citruseo, je partage mon expertise sur ce blog pour vous aider à développer votre web marketing et votre communication numérique.

Rejoignez notre newsletter et développez vos compétences Marketing !

La connaissance au sein de votre mailbox.

""
1
Prénom
Previous
Next

Commenter

[]
1
Prénom
Previous
Next