Mesurer les performances de mon site internet ou e-commerce

Vous possédez un site internet ou un e-commerce ? Le web possède un panel d’indicateurs que l’on appelle des KPI (indicateurs clés de performance), il vous permettent de mesurer les performances de votre site internet ou e-commerce. Si votre activité est axée sur la vente en ligne, l’utilisations des indicateurs de performance sont indispensables pour améliorer en permanence votre stratégie marketing !

Le web est un véritable lieu d’expérimentation, vous pouvez suivre en temps réel l’impact des actions marketing et commerciales que vous mettez en oeuvre. De ce fait, vous possédez le pouvoir de réagir de manière rapide et efficace quand il est nécessaire.

Un outil pour récupérer et combiner vos données

Il y a des milliers de données analytiques sur le web et il est très facile de s’y perdre en recherchant les KPI manuellement. Utilisons un outil prévu à cet effet !

Chez nous, nous travaillons avec Google Analytics ! C’est une solution gratuite pour les plus petites entreprises et payante si l’on veut accéder à certains fonctionnalités plus avancées. Mais Google Analytics est très complet et son interface d’utilisation est assez intuitive, facile à prendre en main.

Découvrez comment lier vos KPI avec vos outils analytiques

Analyser votre trafic

Attirer le monde entier n’est pas utile. Il faut avant tout attirer du trafic qualifié sur votre site internet pour recevoir plus de demandes d’informations ou sur votre e-commerce pour générer plus de ventes !

Pour ce, suivez régulièrement les données statistiques de votre site, voici une liste des principaux indicateurs ainsi que de leurs utilité :

  • le nombre de visites,
  • le nombre de visiteurs uniques : le ratio entre le nombre de visites et le nombre de visiteurs uniques vous permet de savoir, en moyenne, combien de vos fois vos visiteurs se rendent sur le site tous les mois,
  • le taux de rebond : ce taux correspond au nombre de visiteurs qui arrivent sur un page de votre site et la quitte dans la foulée sans avoir effectué une quelconque action,
  • taux de fidélité : vos visiteurs ont-il l’habitude de revenir sur votre site d’un mois à l’autre. Si non, il peut être nécessaire d’encourager la re-visite par la mise en place d’un programme de fidélisation par exemple,
  • le temps moyen passé sur votre site,
  • quelles sont vos sources de trafic : recherche organique (= référencement naturel), liens externes, accès directs (= les internautes qui renseignent l’adresse de votre site directement dans la barre URL du navigateur), réseaux sociaux, opérations marketing (mailings, display, affiliation …) …
  • quels sont les mots-clés les plus / les moins générateurs de trafic : cet indicateur vous permet de savoir où porter vos efforts dans le cadre de vos actions SEO (référencement naturel),
  • quels sont les espaces et les pages les plus consultés : ces pages correspondent-elles aux produits que vous vendez le plus ? Si non, demandez-vous pourquoi : positionnement prix, qualité du visuel, ergonomie de la page …
  • répartition géographique des visiteurs : vous permet d’identifier les régions dans lesquelles il va falloir renforcer votre présence publicitaire.

Il existe encore beaucoup d’autres KPI à suivre mais la liste ci-dessus vous permettra déjà de créer un monitoring efficace pour mesurer régulièrement les performances de votre site web ou e-commerce.

Analyser les performances de vos ventes

Attirer du trafic est une chose, mais il faut maintenant convertir vos visiteurs en clients ! Plusieurs KPI permettent de vérifier l’efficacité de vos stratégies marketing et commerciales :

  • chiffres d’affaires : quotidien / hebdomadaire / mensuel / annuel. Cette ventilation vous permettra de savoir quels sont les jours de la semaine, les semaines et les mois de l’année qui sont les plus générateurs de CA. Elle vous permettra également d’identifier les périodes pendant lesquelles il faudra organiser des opérations marketing pour éviter une baisse d’activité trop marquée,
  • marge brute : vous permet de savoir où positionner le curseur entre la marge à réaliser sur chaque vente et le volume de ventes global à réaliser en vue d’atteindre vos objectifs,
  • taux de transformation : il s’agit du ratio entre le nombre d’acheteurs et le nombres de visiteurs,
  • taux de conversion : il s’agit du ratio entre le nombre de commandes et le nombre de visites,
  • le coût d’acquisition : il se calcule en rapportant l’investissement marketing réalisé sur une période au nombre de nouveaux clients sur cette même période. Cet indicateur vous permet de mesurer la rentabilité de vos campagnes marketing,
  • le panier moyen : pour mesurer la valeur moyenne de vos commandes (hors frais de livraison),
  • taux d’abandon du panier : ratio entre le nombre de visites et le nombres d’abandons de panier,
  • classement des meilleurs clients : n’oubliez pas de récompenser vos meilleurs clients en terme de CA mais également vos clients les plus fidèles (ce ne sont pas forcément les mêmes),
  • classement des meilleurs produits : cet indicateur vous permettra d’identifier les produits à partir desquels vous pourriez pratiquer du cross selling et augmenter le montant de votre panier moyen,
  • indicateurs démographiques : ils vous permettront de mieux connaître votre clientèle (sexe, tranche d’âge, CSP …),
  • répartition des modes de paiement : pour identifier les modes de paiement plébiscités par vos internautes

Si vous possédez un site internet ou un e-commerce basé sur un CMS ceux-ci proposent souvent des données statistiques dans le tableau de bord administrateur. Mais la meilleure solution reste de rediriger ces données analytiques de votre site web / e-commerce vers un CRM (Customer Relationship Manager) ou un ERP (Enterprise Resources Planner).

Comprendre votre audience

Si vous connaissez votre audience, vous savez pertinemment ce qui lui plait ! Comment réagissent les internautes quand ils parcourent vos pages ? Sont-ils réactifs à vos actions marketing ? Que recherchent-ils et comment ? Quel est leur parcours d’achat ?

Si vous obtenez des réponses à ces questions vos stratégies marketing seront encore plus efficaces. Voici quelques KPI à suivre pour analyser le comportement de vos visiteurs :

  • l’eyetracking : il s’agit d’une technique permettant d’identifier le parcours de l’oeil de l’internaute sur la page. Il permet d’en dégager les zones chaudes et les zones froides pour adapter l’ergonomie de votre site en conséquence,
  • l’analyse des pages : certains outils statistiques vous permettent de visualiser à l’écran les liens et les boutons sur lesquels les internautes ont cliqué. Cet analyse vous permet d’évaluer l’efficacité de l’ergonomie en place,
  • l’entonnoir de conversion : une fois en place, l’entonnoir de conversion vous permet de visualiser la déperdition d’internautes à chaque étape du processus de commande. L’identification d’anomalies vous permettra d’optimiser les pages qui posent problème,
  • nombre de visites nécessaires à un internaute avant de passer une commande,
  • fréquence d’achat : vous permet d’évaluer la fidélité d’un internaute isolé ou d’un groupe d’internautes,
  • utilisation de coupons promotionnels ou non,
  • quel est le parcours réalisé par l’internaute sur le site avant de procéder à l’achat, …

Eddy Lacassaigne

Fondateur de l'agence Citruseo, je partage mon expertise sur ce blog pour vous aider à développer votre web marketing et votre communication numérique.

Rejoignez notre newsletter et développez vos compétences Marketing !

La connaissance au sein de votre mailbox.

""
1
Prénom
Previous
Next

Commenter